Insomnie quand tu nous tiens

Avoir des problèmes de sommeil peut être très frustrant et rendre les journées suivantes difficiles au niveau de la concentration, de la mémoire et même de l’humeur. À long terme, un sommeil irrégulier ou non réparateur peut entrainer des déséquilibres hormonaux et une baisse de l’immunité.
Tout d’abord
Avant même de vous parler de plantes médicinales je dois souligner l’importance de certains facteurs qui peuvent paraitre évident mais que je constate régulièrement dans ma pratique :
Éviter les stimulants : Effectivement, plusieurs de mes clients ont vu une grande amélioration de leur sommeil en diminuant et éliminant le café ou autres boissons contenant de la caféine ou autre stimulant.
Consommer une grande quantité de légumes verts : Ils contiennent le magnésium nécessaire au système nerveux pour rester calme. On en retrouve aussi abondamment dans les graines de chanvres.
Couper l’ordinateur, les tablettes électroniques et la télévision : L’écran de ces appareils stimulent – via le nerf optique – directement votre système nerveux. Arrêter leur utilisation quelques heures avant d’aller vous coucher permet à votre organisme de faire une transition vers le sommeil.
Vous avez de la difficulté à vous endormir ou vous rendormir?
En médecine traditionnelle chinoise et en herboristerie, la forme d’insomnie en dit long sur la cause du problème. Si vous avez de la difficulté à vous endormir ou que vous vous réveillez systématiquement entre une heure et trois heures du matin, il se peut que les problèmes de sommeil soient liés à votre foie. En effet, lorsque l’énergie, ou le Qi, du Foie bloque cela entraine ce type d’insomnie. Dans les causes évidentes on pense à un repas trop lourd ou trop tard en soirée ou l’utilisation de l’ordinateur ou de la télévision avant d’aller se coucher, mais ce qui « coince » le plus souvent le foie ce sont les frustrations quotidiennes ou les émotions non exprimées. Tenir un journal en fin de journée, parler à un ami ou consulter un psychothérapeute peut aider à faire circuler toute cette énergie et même vider la tête de toutes les pensées qui tournent sans arrêt et nous empêche de nous endormir. Faire de l’exercice régulièrement contribue aussi à faire circuler le Qi et diminuer l’insomnie.
Pour aider à l’endormissement je recommande des plantes qui soutiennent le foie comme la racine de pissenlit (Taraxacum officinale) ou le rhizome de curcuma (Curcuma longa) prises sur une base quotidienne et accompagnées de plantes médicinales calmantes dont voici quelques exemples :
Scutellaire – Scutellaria lateriflora
Sommités fleuries de scutellaire
Scutellaria lateriflora

Une de mes plantes médicinales calmante préférée, les sommités fleuries de scutellaire, par leur goût amer, aide à faire circuler le Qi du Foie et calmer l’anxiété presque instantanément. Elles nourrissent le système nerveux et à long terme harmonisent les émotions et permettent d’être moins sensible aux stress quotidien. À court terme une dose plus forte (1 à 2 ml de teinture) aide à s’endormir. Dans ce cas je la combine toujours à de la lavande (Lavendula angustifolia) qui est un puissant calmant du système nerveux et un relaxant musculaire et de la mélisse (Melissa officinalis). Ce type de mélange peut être repris au besoin dans la nuit si l’insomnie revient.

Mélisse – Melissa officinalis
Feuilles de mélisse
Melissa officinalis

Les feuilles de cette autre plante calmante peuvent être consommées en teinture, vinaigre ou infusion. Pour un problème chronique d’anxiété ou d’insomnie je recommande souvent l’infusion en journée et la teinture au coucher ou dans la nuit. Une de ses propriétés intéressante est d’aider à se souvenir des rêves, cette porte vers l’inconscient est utile pour prendre des décisions ou travailler sur son monde émotif. En plus d’agir sur le système nerveux, la mélisse soutient la digestion en diminuant la formation de gaz et de ballonnements et aide à combattre les poussées d’herpès.

Vous vous réveillez fréquemment la nuit?
Il se peut que vous vous endormiez facilement mais que vous ayez l’impression de dormir peut profondément ou de vous réveiller au moindre petit bruit ambiant. Un stress chronique ou des quarts de travail variables peuvent entrainer des problèmes de sommeil de ce genre. Comme je l’expliquais dans un article précédent, l’axe entre l’hypophyse, l’hypothalamus et les glandes surrénales peut se dérégler avec le temps et emmener ce type de problème de sommeil. C’est une insomnie qui s’installe graduellement ou après un changement d’habitudes plus important comme la perte d’un emploi ou un accouchement.
Dans ce type d’insomnie, les plantes médicinales privilégiées sont adaptogènes. Elles permettent de retrouver l’équilibre entre ces trois glandes maitresses en nourrissant et soutenant les glandes surrénales. Consommées de façon quotidienne, l’action de ces plantes est en général perçue au bout de trois semaines et est cumulative. Plus la prise de la plante choisie sera longue (mois ou années), plus l’action sera profonde et permanente.
Ashwagandha – Whitania somnifera
Baies d’ashwagandha
Whitania somnifera

Comme son nom latin l’indique, les racines de cette plante sont utilisées pour favoriser le sommeil. C’est la seule plante adaptogène qui aura une action rapide sur le sommeil. Un des usages traditionnels de cette plante est de mélanger 1 c. à thé de poudre de racines à une tasse de lait et chauffer 15 mn. On peut remplacer le lait de vache par un lait végétal au choix (soja ou amande) et la préparation est bue avant le coucher. En plus de favoriser un sommeil rapide et profond l’ashwagandha va nourrir les glandes surrénales et améliorer la tolérance au stress par l’organisme – augmenter la concentration, la mémoire, la résistance au stress ou aux changements et diminuer l’inflammation chronique. Cette plante médicinale peut aussi être utilisée en capsules, teinture ou vinaigre.

Il existe plusieurs autres plantes adaptogènes et certaines comme l’éleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus) favorisent un sommeil profond après quelques semaines tout en donnant plus d’énergie dès la première semaine d’utilisation. On peut choisir de la prendre le matin et l’ashwagandha le soir.
Comme plusieurs types d’insomnie sont souvent présents en même temps, on peut superposer les plantes adaptogènes aux plantes calmantes et sédatives. Il existe aussi de nombreuses autres plantes sédatives comme la passiflore, le houblon ou la gentiane. Le travail d’un herboriste thérapeute consiste à choisir les bonnes selon les symptômes et le type de personne qui recherche ce soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *